Missions :

La Fédération des Étudiants de l’Université de Liège est là pour informer et représenter les étudiants afin de les intégrer pleinement à la Communauté Universitaire. La Fédé assume les missions du conseil des étudiants défini par le décret « participation ». Elle est constituée en association sans but lucratif (ASBL). Ses missions peuvent être synthétisées en trois axes :

Représenter l’ensemble des étudiants de l’ULg et porter leur voix auprès des autorités académiques, administratives et politiques, tout en encourageant la participation des étudiants à la gestion des sections et facultés.

Soutenir des activités et des projets étudiants, le plus souvent de type interfacultaire, de manière à favoriser les rencontres et échanges entre étudiants, ou entre les différents cercles. Parmi les projets menés : Jeux inter-cercles, Unifestival, Bal de l’ULg, distribution de l’Autre pack, accueil et accompagnement des Erasmus.

Informer les étudiants et leur proposer différents services tels que le guide-agenda gratuit, le job service, le journal des étudiants ULg Le P’tit Torê, le passeport cinéma Grignoux, etc.

Les recours :

La Fédé est également là pour te renseigner, te conseiller et t’aider à constituer un dossier en cas de recours. Voici les deux types de recours auxquels tu pourrais être confronté, n’hésite pas à venir nous expliquer ton cas pendant nos heures de permanence pour qu’on puisse t’aider au mieux :

Les recours liés aux résultats et aux procédures

Il s’agit ici des recours à l’encontre d’une décision relative aux examens, délibérations ou organisation de l’année académique. Seules les irrégularités légales ou réglementaires peuvent faire l’objet d’un recours, par exemple le non-respect de règles facultaires et/ou de délibération ou encore la modification des modalités d’examen dont tu n’as pas été averti à temps.

Les erreurs matérielles – comme une erreur dans le calcul, la retranscription ou l’encodage d’une note d’examen – peuvent également faire l’objet d’un recours. Il t’est donc vivement conseillé de consulter tes copies d’examen car cela te permet de mieux comprendre la note obtenue et, le cas échéant, de rectifier une éventuelle erreur matérielle.

La procédure à suivre en cas de recours de ce type est détaillée sur le site de l’ULg. Quelques chiffres à bien garder en tête :

  • Pour les recours facultaires, si l’irrégularité est connue avant la délibération, le recours doit être introduit dans les 5 jours suivant le fait incriminé. Il doit être introduit dans les 15 jours qui suivent la date de proclamation des résultats si l’irrégularité est connue après la délibération.

  • Si la réponse du doyen de ta faculté ne te satisfait pas et que tu souhaites faire appel auprès du recteur, un courrier doit lui être adressé dans les 15 jours suivant la réponse du doyen.

Les recours liés aux admissions et aux inscriptions

Dans quels cas une inscription peut-elle être refusée ?

  • Si l’étudiant a fait l’objet, dans les 5 années académiques précédant l’année académique concernée, d’une mesure d’exclusion d’un établissement d’enseignement supérieur pour raison de fraude à l’inscription ou de fraude aux évaluations;

  • Si l’étudiant n’est pas finançable en application des dispositions légales en vigueur ;

  • Si l’étudiant a fait l’objet, dans les 5 années académiques précédentes, d’une mesure d’exclusion d’un établissement d’enseignement supérieur pour faute grave.

La décision de refus d’inscription est notifiée à l’étudiant au plus tard 15 jours après réception de sa demande.